Browsing Category

blog

Travail à domicile et travail indépendant

23 juin 2016

Je vis de mon travail à domicile depuis bientôt deux ans. Et il se trouve que beaucoup d’idées trottent dans ma tête depuis quelques temps. Des idées relatives à l’évolution que je pourrais donner à mon activité indépendante dans l’avenir.

Télésecrétariat Services - Assistante indépendante - Point interrogation

L’indépendance, quand on y a goûté, on ne peut plus s’en passer…

Je suis devenue télésecrétaire indépendante il y a deux ans. Avant cela, j’avais déjà eu une vie de « travailleuse à domicile » en faisant mes armes dans la vente directe. Et encore avant cette partie de ma vie professionnelle, j’avais, comme tout un chacun, exercé de nombreuses années en entreprise. J’avais, toutes ces années, pratiqué le secrétariat à différents niveaux de responsabilité et dans différents types d’activité. Et j’ai un jour franchi le pas pour passer de la vie de salariée à un statut d’entrepreneur. Je prenais un gros risque en décidant de lâcher le salariat mais, devenir maman aidant, je me suis quand même lancée que l’idée ait longuement mûri en moi pendant quelques années.

Télésecrétariat Services - Assistante indépendante

J’ai donc choisi, malgré le fait que je changeais totalement de statut, de poursuivre dans un métier que je connaissais bien et que j’estimais savoir bien faire : le secrétariat. Télésecrétariat Services est donc né, et après quelques débuts hésitants, j’ai désormais réussi à m’installer dans une activité qui a trouvé son rythme.

Globalement, j’en suis donc arrivée à un stade de ma vie professionnelle, où j’ai accumulé un certain lot d’expériences. Et en tant que travailleuse indépendante à domicile et je me rends compte à quel point cette indépendance et cette façon de vivre une vie professionnelle correspond à ce que je suis profondément : quelqu’un qui veut toujours continuer à chercher, à découvrir, à apprendre, et à être libre. Et c’est là que je me confirme à moi-même ce que dont je me doute déjà très fortement depuis un bon moment : plus question un jour de retourner au salariat et aux carcans de la vie en entreprise.

Le travail à domicile : la solution pour une vraie liberté professionnelle ?

Travail à domicile, le terme fait beaucoup fantasmer. C’est souvent le rêve d’une vie professionnelle facile, idéale, parfaite, et à coup sûr toujours rémunératrice. C’est en tout cas ce à quoi aspirent tous ceux qui ne connaissent pas la réalité de cette vie. Il vont se remplir leur tête de rêves sur internet, dans les forums féminins ou de développement personnel, entre deux annonces alléchantes promettant de gagner 3 000 € par mois en travaillant 2 h par semaine. Si seulement c’était aussi simple…

Devenir travailleur indépendant à domicile, c’est avant tout énormément de contraintes, juridiques, fiscales, administratives, dans lesquelles il faut se plonger et dont il faut bien s’imprégner, avant de bâtir le moindre projet. Ensuite, le fait de quitter un salariat procurant chaque mois un revenu fixe est un risque financier évident. Un risque social et familial aussi, qui ne facilite pas la prise de décision au moment de choisir sa voie. Ce changement de voie professionnelle n’est donc certainement pas quelque chose qui se décide du jour au lendemain. Au contraire, c’est une route qui nécessite une réflexion profonde sur soi-même et ce que l’on recherche.

 

Télésecrétariat Services - Télésecrétaire indépendante - Assistante en gestion locative - Téléprospection immobilière

C’est uniquement au prix de cette réflexion que l’on pourra aboutir à une vie libre et équilibrée professionnellement parlant.

Personnellement, mon choix est fait depuis longtemps. J’ai désormais atteint le point de non-retour au salariat car j’ai bâti un projet et je suis arrivée à suffisamment le travailler pour qu’il me permette de dire aujourd’hui qu’il est pérennisé et qu’il m’a permis de trouver la liberté que je recherchais et que je n’ai jamais trouvé dans le salariat.

Partager mon expérience personnelle sur le travail à domicile

Ce vécu, cette expérience que j’ai d’une vie de travailleur indépendant à domicile, je souhaite désormais pouvoir la partager. Je veux pouvoir l’explorer encore plus, car je sais déjà qu’elle va me permettre de découvrir des tas d’activités très variées et intéressantes. Et ensuite, je me dis que je pourrais faire partager cette expérience à d’autres afin d’essayer de leur éviter un mauvais chemin plein de désillusions.

La façon dont je vais m’y prendre n’est pas encore totalement définie. Mais plusieurs pistes sont là, qui restent encore à réfléchir avant de pouvoir démarrer quelque chose de concret. Le but n’est pas d’aller vite, mais le but est de réussir. Je vais donc prendre mon temps pour mener tout cela à bien.

Tout reste encore à faire, mais avoir un nouveau projet et vraiment agréable et motivant. Et elle est là la vraie liberté du travail à domicile

Télésecrétariat Services - Télésecrétaire - travail à domicile 3

Auto-entrepreneur : combien de temps peut-on conserver ce statut ?

22 mai 2016

Pendant quelle durée de temps peut-on conserver le statut d’auto-entrepreneur ?

Je me suis dernièrement rendu compte que l’idée selon laquelle le régime d’auto-entrepreneur avait une durée limitée dans le temps était assez répandue. Une connaissance m’a même dernièrement dit que qu’il n’était possible de rester AE que 3 ans. Passé ce délai la transformation directe et automatique en micro entreprise serait inéluctable.

Non, non, non, ce n’est pas vrai.

Ce qui est vrai par contre, c’est que ce statut est limité par le chiffres d’affaires qu’il permet d’obtenir. Passé un CA de 32 900 € dans l’année en cas de vente de services et 82 00 € dans le cas de vente de biens (CA qui peuvent aller jusqu’à 34 900 € et 90 300 € en incluant le taux de tolérance officiel), l’auto entrepreneur passera automatiquement à un statut de d’entreprise individuelle.

Par contre, aucune limite de temps pour rester AE si ces CA ne sont pas atteints.

Plus d’infos ici et ici.

 

Télésecrétariat Services - Télésecrétaire indépendante - Assistante personnelle - Auto-entrepreneur

 

Devenir télésecrétaire indépendante

7 avril 2016

Le terme « travail à domicile » fait rêver, voire même fantasmer. Il n’y a qu’à voir sur Google sur des forums en tout genre les échanges sur le sujet. En effet, beaucoup trop de personnes pensent encore qu’il suffit de disposer d’un ordinateur, d’une connexion internet, de poster une annonce, de faire imprimer de jolies cartes de visite et qu’ensuite il n’y aura plus qu’à se baisser pour ramasser la clientèle à la pelle. Mais non, devenir télésecrétaire indépendante ne s’improvise pas et ne se fait pas du jour au lendemain.

 

Télésecrétariat Services - Assistante indépendante - Secrétariat externalisé

Devenir télésecrétaire indépendante : pourquoi ai-je changé ma façon de travailler ?

Devenir télésecrétaire indépendante ne s’est pas improvisé pour moi. Avant de démarrer en indépendante, il y a eu presque vingt ans de carrière en entreprises. Cela s’est fait sous différents types de contrats, que ce soit en intérim ou en CDD.

Je voulais bouger, découvrir, et ne surtout jamais m’incruster quelque part. J’ai donc vogué d’entreprise en entreprise, au gré des CDD et des missions d’intérim. Je n’ai jamais eu aucune difficulté à enchaîner les contrats. J’ai pu ainsi prendre goût à une liberté extraordinaire, profiter des aspects positifs de la vie en entreprise tout en mettant de côté les aspects déplaisants. J’ai pu faire de très belles rencontres, et découvrir de nombreuses entreprises avec chacune leur activité. Bref, j’ai longtemps était une routarde du travail.

Mais les CDD et l’intérim, même si c’est un choix, cela m’a confronté très vite à la précarité. Ne jamais savoir d’un mois sur l’autre sur quel salaire exactement je pourrais compter, ne jamais pouvoir planifier le moindre rdv sans savoir si je pourrais m’y rendre ou pas, savoir que je ne pourrais jamais compter sur le moindre crédit. Difficile, dans ces conditions de pouvoir monter le moindre projet, que cela soit à court ou à long terme. Et puis, il y avait également et surtout le fait de rarement pouvoir suivre en totalité un projet de travail. Tout comme ne jamais en connaître les tenants et les aboutissants était quelque chose d’extrêmement frustrant.

Au bout de quelques années, la lassitude et l’usure se sont fait sentir. Je me suis posée avec l’arrivée de mes deux enfants.

 

Télésecrétariat Services - Devenir télésecrétaire indépendante

Devenir télésecrétaire indépendante : comment je m’y suis pris ?

Après la naissance de mes filles, le temps de reprendre le travail est venu. Mais comme il était hors de question pour moi de retourner dans les CDD et l’intérim, le choix de l’indépendance est vite devenu une évidence.

À ce moment-là de ma démarche, j’ai alors passé énormément de temps sur internet, sur les sites d’information juridiques, les blogs, les réseaux sociaux en tout genre. Il s’agissait pour moi de prendre un peu le pouls de ce qui se faisait dans le domaine du télésecrétariat indépendant et vérifier la fiabilité d’une évolution vers cette carrière. Et puis il fallait également que je sois bien au fait de tout ce qui était possible en matière de statut administratif et fiscal. Il fallait également bâtir une trésorerie prévisionnelle afin de compléter mon étude préalable au montage de ma petite entreprise.

Bien rapidement, le statut d’auto entrepreneur s’est imposé à moi. J’ai rapidement monté un site web dédié à mon activité, en l’optimisant du mieux possible dès le départ pour un bon positionnement naturel dans les moteurs de recherche et je me suis investie dans le suivi de groupes professionnels sur les réseaux sociaux, et notamment sur Facebook. J’ai rapidement mis en place une prospection sur la cible de potentiels clients à qui je voulais proposer mes services.

Peu à peu, les premières missions ont pu démarrer et mon CA. Tout est doucement monté progressivement en puissance jusqu’à la vitesse de croisière actuelle.

 

Télésecrétariat Services - Assistante indépendante - Secrétariat externalisé

Comment je compte faire évoluer mon activité de télésecrétaire indépendante ?

J’ai atteint actuellement le premier palier que je m’étais fixé, c’est-à-dire d’avoir le CA minimum pour pouvoir valider chaque année tous mes trimestres de retraite. Je ne suis donc pas pour l’instant arrivée au plafond qui m’obligerait à changer de statut administratif et fiscal. J’avoue qu’avant de passer à l’étape suivante, j’aimerais me démontrer que je peux pérenniser sur un plus long terme le rythme de revenu auquel je suis arrivée actuellement. Je voudrais fidéliser mes clients actuels sur le long terme et me prouver que je suis capable constamment de renouveler par de nouveaux clients.

Car il me semble qu’avoir atteint ce palier n’est pas encore le signe de la réussite. Cela ne signifie en aucun cas que je doive baisser la garde.

Je compte bien continuer à être vigilante tant administrativement que commercialement. Et je compte continuer à travailler le référencement de mon site, à prospecter. Je dois encore et toujours être à l’affût des informations qui me permettront d’être toujours en alerte et d’avancer.

Être indépendant, c’est être entrepreneur, chef d’entreprise, c’est exactement l’inverse du salariat rassurant et stable. Mais moi, j’aime vivre comme ça. Me remettre en question constamment me fait sentir vivre.

La retranscription audio

15 juin 2015

Je pensais, tôt ou tard, rédiger un petit article sur ce qu’était la retranscription audio. Beaucoup de personnes souhaitant travailler à domicile. Elles pensent parfois qu’après tout, pourquoi pas, elles pourraient se lancer dans une telle activité. Elle ne semble pas savoir réellement de quoi il retourne et se disent que peut être c’était l’activité idéale pour travailler pépère à la maison.

Télésecrétariat Services - Retranscription audio - Enregistreur gris

C’est un métier passionnant que celui de la retranscription audio

Mais la transcription audio est une activité qu’il n’est pas simple d’appréhender lorsque l’on ne l’a jamais exercée. Elle nécessite d’abord un équipement matériel et logiciel. Mais également elle requiert un réel savoir-faire technique sur l’orthographe, la langue française, la typographie et les règles de droit. Et puis, c’est sans compter la nécessité aussi d’avoir une culture générale solide, étendue et variée, ainsi qu’une curiosité et un appétit de découverte toujours à l’affût de nouveautés à apprendre pour sans cesse s’enrichir.

Et puis l’une de mes éminentes collègues à réalisé elle-même une vidéo décrivant cette activité.

Je viens donc ici vous présenter la vidéo de Véronique CASTAYBERT, télésecrétaire indépendante (ScriWeb) qui a souhaité, selon ses propres mots, faire ainsi découvrir le métier de la retranscription audio, en donnant une multitudes d’explications, mais aussi des démonstrations en direct.

N’hésitez donc pas à visionner ce petit film. Vous profiterez d’explications détaillées et claires et découvrir également la notion de « transcription positive » de Véronique.

Une télésecrétaire indépendante qui essaie de tenir son blog professionnel

11 mai 2015

Les résolutions s’essoufflent en général trop rapidement. Et j’en veux pour preuve celle déclamée dans mon dernier article d’écrire régulièrement dans ce blog de télésecrétaire indépendante… L’excuse est bien sûr que mon emploi du temps a été bien occupé par différentes missions. Travailler, je ne vais pas m’en plaindre, c’est pour cela que je suis ici avec ce site et ce blog. Mais pouvoir trouver de nouveaux clients, il faut également se rappeler en permanence qu’il faut se garder du temps. Bref, encore l’histoire bien connue d’un certain serpent qui se mort la queue… Mais aussi celle d’une télésecrétaire indépendante qui essaie de tenir son blog professionnel.

Le premier défi pour arriver à tenir un vrai blog professionnel : parvenir à se réserver du temps pour le faire

Télésecrétariat Services - Assistante indépendante - Blog pro

C’est bête, très bête, et c’est complètement évident. Et pourtant cela ne s’est imposé à moi que tout récemment. C’était lorsque je me suis dit que si je donne mon site en référence à mes prospects pour leur démontrer mes qualités, il fallait peut être que ce site, je l’alimente davantage. Il fallait que ce site que je le fasse vivre, que j’en fasse quelque chose de dynamique.

Oui mais… Si je veux vivre de mon travail en tant que secrétaire indépendante, encore faut-il peut-être que quand j’en ai du travail. Encore faut-il que je le fasse vite et bien, avant de faire toute autre chose.

Et pendant ce temps, la réflexion, la rédaction, la prospection passent au second plan. Donc voilà, je m’aperçois que je viens de faire la découverte du siècle, digne du fil à couper le beurre. La découverte que le temps libre non productif dans un emploi du temps est tout aussi important que le temps occupé.

La télésecrétaire indépendante est aussi sa propre commerciale

Quiconque s’imagine devenir un jour travailleur indépendant espère qu’il arrivera à remplir suffisamment son carnet de commandes pour gagner correctement sa vie. Ce que l’on ne s’imagine pas en démarrant son activité, c’est que l’on va être très souvent confronté à des pics d’activités, et parfois, à de grandes plages libres. L’occupation d’un travailleur indépendant ressemble souvent à des dents de scie. Car effectivement un jour ça monte, et un jour, ça redescend. A ce moment-là, la tentation d’un peu de repos est grande.

La secrétaire indépendante doit donc avoir comme tout premier objectif, de s’astreindre à conserver pour sa prospection commerciale. Et cela pour sa recherche de futurs clients, pour l’entretien de ses réseaux. Ne jamais perdre de vue qu’il faut se réserver systématiquement dans son emploi du temps des créneaux pour développer ce qui deviendra plus tard sa source de revenus : la recherche de prospects à transformer en clients. Sans cette démarche, inutile d’espérer pouvoir rendre son activité pérenne sur le très long terme. Et cela bien sûr, même si la tentation est immense de travailler uniquement à l’exécution de ses missions en cours pour les remettre au plus vite au client.

Foncer le nez dans le guidon sans regarder l’horizon c’est la quasi-certitude d’amener son activité au casse-pipe. Pour aller loin, il faut non seulement ménager sa monture, mais également poser son regard sur le lointain.

Télésecrétariat Services - Télésecrétaire indépendante - Blog pro

Prendre aussi le temps pour arriver à durer et rester longtemps la télésecrétaire indépendante que l’on a toujours voulu être

Il faut donc en permanence, chaque jour, parsemer le temps professionnel d’actions commerciales. Sans oublier bien sûr la réflexion sur l’avenir que l’on souhaite se donner. Il me semble que la certitude d’avancer, mais aussi la certitude de ne jamais baisser les bras contre le doute et la lassitude, dépend du temps que l’on arrivera à se donner pour aussi se poser et aussi réfléchir, de temps en temps, à ce que l’on veut faire de son activité professionnelle dont on est si fière qu’elle soit indépendante.